D-Liner: une panthère qui déménage!

Plus de charge utile, plus de volume de chargement et des coûts de maintenance réduits: autant d’arguments qui ont convaincu Martin Vidal, de l’entreprise de déménagement Brägger & Thomann AG, de choisir le D-Liner. Il ne voit d’ailleurs que des avantages dans ce nouveau format de véhicule de Scania Suisse.

Comme dans bien d’autres secteurs, la charge utile et le volume de chargement font partie des critères majeurs lors de l’achat de véhicules de déménagement. Dans cette activité, la marchandise peut être très lourde, très encombrante, ou les deux à la fois. Les valeurs utiles doivent donc être aussi élevées que possible. Cependant, elles ne vont pas forcément de pair, car un grand véhicule possède une carrosserie plus lourde, qui augmente son poids. Le D-Liner de Scania Suisse montre qu’il est possible de gagner sur les deux tableaux: 1250 kilos pour presque 20 mètres cubes de capacité sont des chiffres impressionnants pour un 3,5 tonnes. Chez Brägger & Thomann AG, entreprise spécialisée dans les déménagements d’entreprises, le chef d’exploitation Martin Vidal n’a pas dû réfléchir longtemps lorsqu’il a fallu changer un véhicule à l’automne dernier.

A la place du fourgon
«Le D-Liner a remplacé un ancien VW Crafter, dont nous étions très satisfaits mais qui avait dépassé le zénith depuis longtemps», explique Martin Vidal. «Outre ses caractéristiques prometteuses, la disponibilité rapide du véhicule et sa configuration, y compris la couleur extérieure, ont également joué en sa faveur. En fait, il ne restait plus qu’à faire le flocage.» Le thème de la panthère rose a été repris pour cette décoration, puisqu’il s’agit de la mascotte de l’entreprise, qui fêtera bientôt ses 40 ans. Cette-dernière a débuté son activité en 1982 avec le transport et l’assemblage d’équipements médicaux, encore aujourd’hui l’une de ses compétences principales classée dans les «High Tech Services». Les déménagements d’entreprises et la logistique du mobilier ont rejoint le répertoire il y a vingt ans, et donnent aujourd’hui toute sa raison d’être au D-Liner.

Pont élévateur superflu
Souvent considérée comme indispensable dans une entreprise de déménagement, le pont élévateur n’est pas présent sur le D-Liner de Brägger & Thomann. Les employés amènent les meubles et divers objets dans la soute à l’aide d’une rampe renforcée d’une capacité de charge de 2,5 tonnes. «Comme le seuil de chargement peut être abaissé de 56 centimètres grâce au contrôle de niveau, le chargement est au moins aussi confortable qu’avec un pont élévateur. Et beaucoup plus rapide!», se félicite Martin Vidal. À cela s’ajoute un autre atout décisif: «Une plateforme élévatrice nécessite de la maintenance. Avec la rampe, nous réduisons donc considérablement les coûts d’entretien du véhicule. Dans une entreprise comme la nôtre, un pont élévateur serait fortement sollicité et pourrait subir des avaries fréquentes. Nous ne sommes donc pas mécontents si de pouvoir y renoncer», conclut Martin Vidal avec amusement.


2020-09 VW NF D-Liner Brägger & Thomann Embrach-3
Mensud Aliti (Vendeur Scania Suisse SA Kloten), Sven Wanner (Directeur général Brägger & Thomann), David Vidal (Président du Conseil d'administration)
Texte: Simon Tottoli (autentio gmbh)
Photos: Manuel Manser (Scania Suisse SA)